Sûrement la réponse à certaine de vos Interrogations !

Organisation d'une sortie de Plongée

Proposé par Hélène Lavielle
Cliquez pour agrandir l'imagePrévision de la sortie :
Les sorties organisées par le CSM sont dénommées : sorties club. Elles sont affichées au local AU MOINS 15 JOURS AVANT LEUR DATE PREVUE.
Voir si les conditions particulières sont remplies : niveau minimum requis, dates, prix, lieu … et demander toutes les informations nécessaires au responsable de la sortie.
S'inscrire et régler les arrhes AVANT la date butoir.

Préparation de la sortie :
Physiquement : s'entraîner régulièrement et se remettre à niveau si nécessaire avant la sortie prévue pour limiter les risques d'accidents.
Régler les petits problèmes de santé correctement, ils ne pourrons que s'aggraver avec la plongée : dents, oreilles, fatigue intense …
Assurez-vous que vous possédez tout le matériel nécessaire, voir avec la check-list, ou que le club peut vous le prêter ou qu'il peut être loué avant ou sur place. Vérifiez que ce matériel fonctionne correctement.
Pour les prêts de matériel par le CSM, respectez le jour et l'heure de rendez-vous, n'oubliez pas que l'association ne fonctionne que par le bénévolat, tout le monde a les mêmes droits mais aussi les mêmes devoirs, ne faites pas revenir le responsable du prêt plusieurs fois, il a une vie en dehors de la plongée !!! Vérifiez sur place l'état du matériel emprunté, et que les numéros indiqués sur le bulletin de prêt sont corrects. Conservez précieusement ce bulletin, il sera nécessaire pour le retour.

Consignes particulières :
Avant le départ, prenez connaissances des consignes particulières afférentes à la sortie, et tenez-en compte : plan d'accès, n° du CSM 06.26.76.27.51,  n° du lieu d'hébergement, n° des chambres, heure et lieu  de rendez-vous, …

La plongée en elle-même :
Avant d'embarquer :
Etre ponctuel au lieu de rendez-vous avec tout son matériel
Ne pas s'éparpiller : prendre connaissance des consignes (où on s'équipe, quand, avec qui on plonge, quel est le bateau…)
Ne pas encombrer les lieux de passage ni par le matériel, ni par les personnes
Laisser les passagers précédents débarquer avant d'embarquer
Ne rien laisser traîner, garder tout le matériel rassemblé et en sécurité, attention aux chutes possibles, ne pas trop s'approcher des bords de quai.
Etre attentif aux consignes et essayer d'embarquer par palanquées, c'est plus facile pour tout le monde.

L'embarquement :
Dans le calme et l'ordre, ce sera plus facile
Monter les blocs en premier et les arrimer ou les coucher dans les lieux prévus pour.
Monter son matériel en se regroupant par palanquée, ne pas s'étaler

A bord du bateau :
Ecouter et respecter les consignes particulières de sécurité
Equiper son bloc et organiser son matériel sans s'étaler
S'équiper au moment indiqué par le guide de palanquée (trop tôt il risque de faire très chaud dans la combinaison, trop tard les autres devront attendre), faire les choses calmement et en entier
Ecouter les consignes (briefing) données par le guide de palanquée, poser toutes les questions nécessaires à leur bonne compréhension
Boire un peu d'eau et manger des sucres rapides

Mise à l'eau:
OUVRIR SON BLOC, et mettre un peu d'air dans son gilet.
Se mettre à l'eau après son guide de palanquée, quand le directeur de plongée le dit (donc il faut être prêt au bon moment).
Remonter en expirant, bras tendu au dessus de la tête en faisant le signe OK à son guide de palanquée.
Attendre le reste de la palanquée au lieu dit : ancre, bouée,…

Plongée :
Ne pas descendre plus bas que son guide de palanquée, ni plus rapidement
Restez à son niveau de plongée, en profondeur et en distance
Restez groupés et communiquez, la plongée n'en sera que plus profitable
NE VOUS ELOIGNEZ PAS TROP : le guide de palanquée est là pour vous guider, assurer votre sécurité et vous faire découvrir les merveilles du monde sous marin, trop loin de lui, vous risquez de ne rien voir.

Fin de la plongée :
Restez attentif aux consignes données pour la remontée. Ne remontez pas plus vite que votre guide de palanquée, PURGEZ VOTRE GILET au fur et à mesure de la remontée, palmez tranquillement et expirez régulièrement.
Maintenez votre niveau d'immersion au palier, votre gilet doit être VIDE, utilisez votre poumon ballast.
A la fin du palier, sur le signe fin de plongée de votre guide de palanquée, remontez TRES LENTEMENT A LA SURFACE , en décomptant de 30 à 0, vous devez regarder la surface pour vérifier qu'il n'y a aucun danger et remonter le bras tendu au dessus de la tête, en faisant le signe OK, s'assurer que le signe à été perçu du bateau.
En surface, vous devez mettre un peu d'air dans votre gilet et rester groupés autour de votre guide de palanquée qui décidera si il y a lieu d'attendre le bateau pour un retour à bord ou s'il faudra aller en capelé jusqu'au bateau.  Dans ce cas, vous devrez rester toujours groupés, au besoin se tenir pour aider les plus fatigués à rejoindre le bateau.

Remontée à bord :
La remontée à bord se fait de préférence par palanquée, dans le calme.
Une seule personne à la fois sur l'échelle, les autres se tiennent éloignés pour se prémunir des chutes éventuelles.
Garder son détendeur en bouche jusqu'à l'arrivée sur le pont du bateau.
Retirer ses palmes en premier et dégager en suivant l'aire d'embarquement pour faciliter l'arrivée des suivants.
Rejoindre sa place et poser son bloc en premier, l'arrimer.
S'occuper de son matériel rapidement pour dégager de l'espace aux suivants, rassembler ses affaires.
S'occuper de soi : combinaison, se sécher sommairement si on ne peut pas se changer, boire de l'eau et se restaurer un peu. Se protéger des intempéries ou du soleil.
Aider ses collègues à se déséquiper.
Au besoin participer au débriefing qui aidera à rectifier quelques petits défauts.

Retour au port :
Descendre du bateau dans le calme, et entreposer son matériel dans un endroit sans danger.
Dès que possible rincer tout le matériel électronique et mécanique que le sel pourrait abîmer : détendeurs, montre, ordinateur, purges du stab, fermetures éclairs des combinaisons…
Il est conseillé de se reposer un peu après les plongées, pas d'efforts inconsidérés après les plongées. Rester à l'écoute de son corps et de ses amis, un accident peut se déclarer dans les heures qui suivent la plongée.

Retour du matériel :
Le matériel doit être restitué au club à la date prévue, rincé et séché.
Signalez tout soucis sur le matériel, pour qu'il puisse être réparé dans les plus brefs délais.




L'essoufflement en plongée

Proposé par Hélène Lavielle
Cliquez pour agrandir l'image1)Qu'est-ce qu'un essoufflement ?
Difficulté respiratoire qui se caractérise par une respiration rapide et superficielle.  Sensation de manquer d'air. Ce phénomène s'accélère si on le laisse s'installer.

2)Qu'elles en sont les causes ?
Avant la plongée :
Stress,
Fatigue,
Le froid,
La chaleur.

Pendant la plongée:
Stress qui augmente, la peur face à des situations non maîtrisées.
Efforts trop grands par rapport à la condition physique.
Lestage trop important d'ou palmage de sustentation.
Le froid.
Mauvaise technique de palmage.   

3)Prévention :
Avant la plongée :
Bonne hygiène de vie.
Entretenir sa condition physique.
Apprendre à palmer efficacement.
Acquérir des automatismes pour prévenir les situations délicates (vidage du masque, équilibre des tympans…)
Ne pas avoir ni froid, ni trop chaud, s'hydrater (eau)
Poser toutes les questions nécessaires à l'encadrant pour partir en confiance : se faire expliquer le site, la faune, le déroulement de la plongée.

Pendant la plongée :
Respecter les consignes de sécurité et rester à proximité de son guide de palanquée : même niveau d'immersion, même vitesse.
Avoir un lestage adapté.
Rester calme face aux différentes situations (tant qu'on a de l'air, tout va bien)
Signaler dès qu'un symptôme apparaît au guide de palanquée : par le signe d'essoufflement:
Mains qui s'écartent et reviennent vers la poitrine
Un essoufflement ne s'arrête pas seul, il faut absolument le signaler au plus tôt. Le guide de palanquée a été formé pour y remédier, faites lui confiance, il vous fera arrêter tout mouvement, vous fera remonter en sécurité, focalisez-vous sur la respiration, il faut expirer à fond et se décontracter, vous avez de l'air, tout va bien


4)Que fait le reste de la palanquée ?
Si un membre d'une palanquée remarque chez un autre des signes d'essoufflement, il doit le signaler immédiatement au guide de palanquée, en faisant le signe d'essoufflement et en désignant le plongeur.
Le reste de la palanquée doit rester vigilant aux ordres du guide de palanquée, la plongée va être interrompue, c'est le guide de palanquée qui dira quand et comment remonter. Attention, le guide de palanquée sera déjà occupé à intervenir sur un plongeur, il ne peut pas en même temps partir à la recherche de ceux qui continueraient de plonger seuls. Vous devez être responsables et rester groupés au niveau du guide de palanquée et suivre ses ordres.

Les dangers du milieu.

Proposé par Hélène Lavielle
Cliquez pour agrandir l'imageLe milieu naturel : l'eau
Nous sommes des terriens, non adaptés naturellement au milieu aquatique. Nous ne devons en aucun cas perdre de vue cet état de fait, et être à tout moment vigilants pour nous même et pour ceux qui nous entourent.
Donc que ce soit avant, pendant, ou après la plongée, les règles élémentaires de sécurité pour toute personne à proximité de l'eau doivent être respectées :
Ne pas se tenir trop près du bord du quai d'embarquement sur un port
Ne pas gêner l'embarquement et le débarquement
Respecter les consignes de sécurité à bord des embarcations
Ne pas laisser traîner son matériel que ce soit sur le quai ou sur le bateau
Toujours garder son détendeur ou son tuba en bouche quand on est immergé, ou lors de la remontée à l'échelle (risque de chute).
UN ACCIDENT EST TRES VITE ARRIVE ET LES CONSEQUENCES PEUVENT EN ÊTRE TRES GRAVES, soyez vigilants, tant pour vous que pour vos amis.

Le froid :
Dans l'eau, nous nous refroidissons environ 25 fois plus vite que dans l'air. Il faut donc prévenir cette déperdition de chaleur.

Avant la plongée :
Etre en bonne condition physique, la fatigue accélère le refroidissement.
Manger correctement aux repas, les sucres lents vont aider le corps à lutter contre le froid, l'alcool va accélérer la déperdition des calories.
Boire suffisamment d'eau pour bien assurer la circulation sanguine, ce qui permet  indirectement de lutter conter le froid.
Manger des sucres rapides si nécessaire juste avant la mise à l'eau
Ne pas avoir froid sur le bateau avant la plongée, penser à se protéger du vent, se couvrir, ne pas oublier un bonnet en demi saison.
Ne pas s'exposer trop au soleil avant la plongée, on risque d'avoir un choc thermique à la mise à l'eau, penser au chapeau.

Pendant la plongée :
Avoir une combinaison adaptée à sa morphologie et à la température de l'eau : un shorty en eaux froides ne suffit pas, il faut une cagoule dès que la température de l'eau est inférieure à 18 °C. Penser aux chaussons et aux gants.
FAIRE LE SIGNE J'ai froid  à son guide de palanquée dès que les premiers symptômes arrivent, ne pas attendre de grelotter ou de claquer des dents !!!! Le guide de palanquée avisera suivant votre état et le déroulement de la plongée, s'il amorce le retour ou s'il stoppe la plongée. Faites lui confiance et COMMUNIQUEZ !!!

Après la plongée :
Dès que le matériel est rassemblé, se sécher le plus possible et boire tiède voire chaud, manger des sucres rapides pour apporter des calories au corps. Limiter les efforts mais ne pas se replier sur soi pour grelotter. Ne pas se frictionner trop vigoureusement.

La mer :
Elle est toujours magnifique mais un peu rebelle, alors attention :
Aux vagues :
lors de la mise à l'eau depuis la plage, pensez à avancer en marche arrière et à vous immerger dès que possible.
lors de la mise à l'eau depuis un bateau, attendez que l'on vous dise quand sauter ou basculer.
lors de la remontée sur le bateau, profitez du plein de la vague et ne luttez pas avec le creux,  gardez votre détendeur en bouche tant que vous n'êtes pas sur le bateau, si vous êtes déstabilisés en retombés à l'eau c'est mieux d'avoir la détendeur en bouche et le masque sur le visage.
Au courant :
Nous ne pouvons pas certaines fois lutter contre le courant, il faut travailler avec lui, notamment quand c'est un courant de fond ou le ressac, si on est fatigué, il vaut mieux remonter dans le sens du courant plutôt que de s'épuiser en sens contraire, de même ne pas chercher à rejoindre le bateau systématiquement, celui-ci a un moteur et un pilote, il viendra vous chercher.
Aux rochers :
Attention, les rochers ne sont pas de simples cailloux, toute une vie les colonise, alors il faut y faire attention, de plus ils sont souvent glissants et coupants, et rarement mous quand on tombe, PRUDENCE !!!
Au sel :
Il  est agressif pour la peau, et surtout pour les muqueuses. Si vous y êtes sensible, pensez à bien rincer vos oreilles à l'eau douce pour éviter les irritations qui pourraient créer des otites externes et donc vous empêcher de plonger. Une goutte d'huile d'amandes douces est conseillée en cas d'hypersensibilité.
Au vent :
Il y a toujours plus ou moins de vent en mer. Donc, quand vous êtes à l'eau, avant ou après la plongée, ne gonflez pas trop votre gilet pour offrir le moins possible de prise au vent et éviter de dériver.

La faune et la flore :
Nous ne sommes que des spectateurs du fantastique monde subaquatique. NOUS NE DEVONS TOUCHER A RIEN !!!! Les espèces sous-marines que nous rencontrons ne sont pas agressives, elles ont plus peur de vous que le contraire, il  faut rester calme et les admirer.
Nous devons donc être parfaitement équilibrés, c'est-à-dire ne pas racler le fond en nageant, ni avec nos palmes, ni avec notre matériel (manomètre, détendeur de secours, …).
Nous n'avons pas le droit de toucher à quoi que ce soit : parfois nous avons besoin, pour nous équilibrer de poser un doigt sur un récif, il faut regarder avant s'il n'y a pas une anémone, un corail, une algue ou un poisson !!!
Et dites vous bien que malgré tout ça, la plongée c'est SUPER pourquoi: parce que ce n'est jamais pareil!
Bonnes  plongées à tous. 
Haut de Page

Check List Matériel Plongée

Pour télécharger la check list au format PDF
cliquez sur le bouton.
Checkliste.pdf


Copyright 2006-2017 Tout droits réservésPour contactez le webmestre:  jnailes@orange.fr  Dernière MAJ:dimanche 20 août 2017